La tradition de Pâques en France et à Montpellier

Les fêtes de Pâques sont synonymes de lundi férié et d’œufs en chocolats, amenés par les cloches ou le lapin de Pâques selon les régions. Mais saviez-vous que cette fête et ses traditions remontent parfois à plusieurs millénaires ? Découvrez leur histoire et origine !

Pâques : les origines

Anciennement, Pâques était simplement une fête païenne célébrant le printemps et le renouveau qui coïncidait avec la première pleine Lune après l’équinoxe.

Chez les chrétiens, les fêtes de Pâques célèbrent la résurrection de Jésus, après sa crucifixion lors du Vendredi Saint. Elles font suite au Carême, qui commence avec le mercredi des Cendres (si vous aviez suivi nos billets sur la Chandeleur et le Mardi Gras vous savez de quoi il s’agit). Le Carême dure 40 jours et c’est une période de préparation spirituelle à Pâques.

La Pâque Juive (Pessa’h en hébreu) célèbre la sortie d’Egypte et la libération du peuple hébreu.C’est la traversée de la mer Rouge qui sépare le pays de la servitude de la terre promise, le passage de l’esclavage à la liberté. Pâque est la fête de la libération.

Pâques : une fête religieuse…dans une France laïque

En France, pays de tradition chrétienne, Pâques est la fête la plus importante après Noël ou même avant Noël.
Mais pour autant, si le Lundi de Pâques est férié partout en France (et le Vendredi saint férié en Alsace, selon le droit local alsacien), la France reste un pays laïc (depuis la Loi de 1905 qui assure la liberté de conscience de chacun et la séparation de l’Etat et de l’Église). Il n’y a donc pas de grandes célébrations officielles pour Pâques.

Dans certaines villes où la tradition religieuse est plus forte, il y a des célébrations mais qui ne sont pas du tout de l’ampleur de la Semana Santa en Espagne par exemple. C’est beaucoup plus local et moins de personnes y participent. On peut voir des célébrations au Mont Saint Michel par exemple, ou à Lourdes qui est une ville de pèlerinage, ou encore en Corse notamment.

Pâques en France : chocolat, retrouvailles en famille et convivialité

Les traditions de Pâques existent néanmoins, que l’on célèbre cette fête pour des motifs religieux ou non :
Dans les familles qui tiennent aux traditions pascales, dimanche est l’occasion de préparer et de manger l’agneau de Pâques (gigot d’agneau ou dessert en forme d’agneau en Alsace) ou la pâté de Pâques dans certaines régions. L’agneau est traditionnellement consommé lors de cette fête, en souvenir de l’agneau sacrifié avant l’exil d’Egypte, afin de protéger les premiers nés Hébreux de la dixième plaie d’Égypte. Mais, il fait également référence à Jésus qui s’est sacrifié pour racheter le péché des Hommes. L’agneau est considéré comme un symbole de pureté et de justice.

Dimanche de Pâques, il y a la messe de Pâques et les cloches des églises résonnent un peu partout. Les cloches de Pâques » sont de retour » et apportent les chocolats que les enfants vont chercher dans les jardins, et dans les parcs publics dans certaines villes.

De manière générale, Pâques c’est l’occasion de se retrouver en famille pour beaucoup de Français. En effet, comme Pâques a lieu entre mars et avril, cela coincide avec le début du printemps, et certaines années, la possibilité de manger dans le jardin et de profiter du soleil.
On s’offre aussi mutuellement du chocolat.

Pâques : d’où vient la tradition des oeufs en chocolat ?

L’œuf est un symbole fort de fertilité et de renaissance. Il est donc la représentation idéale du Printemps.

En France, cette tradition est liée aux fêtes de Pâques à partir du XIIIe siècle. Les œufs de poule, cuits, sont peints en rouge pour rappeler le sang du Christ, avant d’être offerts. Cette tradition est d’autant plus symbolique qu’il est interdit de consommer des œufs pendant le Carême (période de jeûne de 40 jours qui précède Pâques).

Au fil des siècles, les décors de ces œufs sont de plus en plus raffinés, comme en témoignent les œufs ornés par Watteau et offerts à une fille de Louis XV, ou encore les célèbres œufs de Fabergé commandés par la famille impériale russe.

Le chocolat n’arrive que très tardivement dans cette tradition. À partir du XVIIIe siècle, dans les hautes sphères de la société, certains œufs sont vidés pour être remplis de chocolat liquide. Ce n’est qu’au milieu du XIXe siècle, que la technique permettant de solidifier le chocolat, est mise au point. Elle se démocratise à la fin du Second Empire

Depuis cette époque, les fêtes de Pâques sont associées aux œufs, poules et autres figures en chocolat !

Mais qui apporte ces chocolats dans nos jardins et maisons ?
​​​​​​​

En France, dans la plupart des régions, la tradition est celle des cloches. Parties à Rome depuis le Jeudi Saint, jour où elles ont cessé de sonner, les cloches sont supposées revenir le jour de Pâques dans nos églises. Sur leur trajet, elles annoncent la résurrection du Christ et sèment sur leur passage une multitude de chocolats et de confiseries.

Pâques : un petit air de vacances

Enfin, Pâques c’est le renouveau, et comme c’est en avril et que le lundi est férié, c’est aussi synonyme de vacances pour beaucoup de Français. On sort enfin de l’hiver, le printemps est là, c’est aussi les vacances scolaires des enfants et on commence à avoir envie de passer des week-ends au soleil où à l’autre bout du monde.

Pour terminer cet article en beauté, voici quelques recettes typiques pour célébrer les fêtes de Pâques :
​​​​​​​https://cuisine.journaldesfemmes.fr/idees-recettes/2640229-recettes-paques-2022-entrees-plats-desserts-nos-idees/

Joyeuses Pâques à tous !

Sources :
https://www.destinationlangues.com/2022/04/11/les-fetes-de-paques-et-leurs-traditions/
​​​​https://polyglottes.org/2018/04/02/que-font-les-francais-a-paques-ressource-fle/