Conférence de Rebecca Earley à Accent Français - Article de Claire Nielsen, étudiante américaine à l'école

Conférence de Rebecca Earley à Accent Français - Article de Claire Nielsen, étudiante américaine à l'école
13/04/2016, rédigé par Claire Nielsen

            Le vendredi dernier, Accent Français accueillait Rebecca Earley, ancienne étudiante du programme de l’Université de Caroline du Nord à Montpellier. Rebecca étudiait à Montpellier il y a dix ans, pendant une année entière. Actuellement, elle travaille à Paris pour l’entreprise RadiumOne, un start-up qui utilise les données des utilisateurs d’un produit pour développer les publicités.

 

            Après avoir obtenu son diplôme de UNC, Rebecca a commencé à travailler aux plusieurs entreprises de publicité à New York City, mais elle voulait toujours revenir en France. En 2011, elle voyageait à Paris pour assister aux entretiens pendant une semaine. Ils se sont passés bien, mais il n’y avait aucun poste disponible. Elle commençait à admettre que peut-être elle devait laisser tomber son rêve d’habiter à Paris. Mais en janvier 2012, la firme de publicité Ogilvy lui a offert un poste. En août, comme elle a enfin obtenu son visa, elle est allée à Paris en avion.

 

            Selon Rebecca, il y a assez de différences entre la vie du travail en France et aux Etats-Unis. En France, elle dit que l’ambiance est plus formelle, par exemple. De plus, il n’est pas vrai que les français travaillent moins que les autres, selon elle. Ils ont les vacances plus longues, mais en fait quand ils travaillent, ils travaillent très efficacement.

 

            Hormis son travail à RadiumOne, Rebecca est aussi co-auteur du livre My Paris Story, qui raconte des histoires des femmes Parisiennes, et comment elles sont arrivées enfin à Paris. Une leçon importante de la présentation de Rebecca était l’importance de réaliser ses rêves de vivre à l’étranger, même quand cela semblait presque impossible. C’était une expérience instructive d’écouter Rebecca, car plusieurs parmi nous voulons habiter en France dans l’avenir. 



Retour au blog


Partager cet article

Article précédent Article Suivant