LES INTRADUISIBLES

LES INTRADUISIBLES
26/09/2016, rédigé par Delphine

La langue française est riche de mots, riche de sens.  Le plaisir lorsqu’on aborde le niveau des cours de français C1 est de comprendre toutes les subtilités de notre vocabulaire. Et plus particulièrement les mots qui n’existent pas ou peu dans les autres langues.

En voici quelques exemples. Essayer de trouver un équivalent dans votre langue … tic tac tic tac … il n’y en a pas ?

Ils sont "intraduisibles"

 

LE DEPAYSEMENT

 

Etre dépaysé : c’est changer de pays, changer son mode de vie, ses habitudes. Tout le monde peut comprendre cette sensation d’être déphasé, déraciné, désorienté voire déconcerté mais le verbe « dépayser » est riche de sens par rapport à ses synonymes et ses traductions.

Le dépaysement, c’est le contraire de la routine, du familier ; c’est ne plus retrouver ses repères et devoir en trouver d’autres… Mais parfois, « changer d’air », comme partir un week-end à la campagne, c’est dépaysant et c’est très positif pour se ressourcer et retrouver de l’énergie.

 

ÇA VA CHAUFFER !!

« Ça va faire mal », souvent quand deux personnes doivent s’expliquer et que le ton va monter entre eux !! Si vous avez perdu vos clés pour la 3ème fois cette semaine, vous allez vous faire gronder ; « ça va chauffer » pour vous !!

 

LES RETROUVAILLES

Quoi de plus émouvant, touchant que de retrouver des personnes dont on était séparé, le doux moment des retrouvailles… entre amis, frère et sœur …

 

AFFRIOLANT 

Quelque chose d’affriolant, c’est ce qui excite l’appétit voire le désir. Une jolie façon  de parler de ce qui est tentant, alléchant, attirant ou plaisant.

Un fraisier dans la vitrine d’une boulangerie peut-être tout aussi affriolant qu’une danseuse du Lido.

 

C’EST LA BÉRÉZINA !

C'est une défaite complète, un échec total.
Par extension, c'est une situation extrêmement désagréable, une situation tragique insurmontable.

L’origine de cette expression vient du désastre de 1812 de la bataille de Bérézina. Cette rivière de Biélorussie doit sa réputation à la débâcle de la Grande Armée napoléonienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Retour au blog


Partager cet article

Article précédent Article Suivant