Les vins et les Français

Les vins et les Français
-

les vins français

Nous la savons tous, la gastronomie est au cœur de l’art de vivre français et participe amplement à son image romantique et poétique; se balader dans les ruelles et s’arrêter boire un verre de vin en terrasse, se balader en bord de mer et déguster une bonne crêpe bretonne ou encore se réunir en famille autour d’un bon plat français. Pour les Français, manger représente le plaisir, la chaleur et le partage, mais que serait la gastronomie française sans ses vins délicieux et ses nombreux incontournables fromages ? En route pour un tour de France de l’apéro à la française, autour d’un verre de vin et d’un bon plateau de fromages !

« En France, le vin est le meilleur ami de la gastronomie », il colore les plats typiques et réveille les papilles gustatives. Le vignoble y est partout, dans plus de 66 départements, mais les plus gros producteurs de vins sont le Bordelais, la Bourgogne, l’Alsace, les bords du Rhône et de la Loire et les côtes de la Méditerranée. Même dans les zones les plus urbanisées, la production de vin existe, prenons l’exemple des hauteurs de la butte de Montmartre où quelques vignes dominent la capitale. Avec 750 000 hectares, la France représente 11% de la production mondiale de la production de vignes de cuve, c’est donc une activité importante dans notre pays et notre agriculture. Pour beaucoup de Français le vin relève d’une sorte de passion, mais quels sont les vins favoris des Français?          

Bien que le vin fasse souvent l’unanimité en France, il existe de nombreuses différences dans sa façon d’être consommé. En effet, le vin rouge, le vin blanc et le rosé n’ont pas le même type de consommateurs, ni la même fréquence de consommation. En favori, nous retrouvons le vin rouge, il est bu par 72% des français alors que le vin blanc n’est bu que par 25% des Français et le rosé par 3%. Le vin rouge arrive donc largement en tête du classement mais connaît, lui aussi des variables : 85% des hommes disent préférer le vin rouge pour seulement 59% de femmes. Ces différences de goûts peuvent s’expliquer par plusieurs critères sociaux et économiques comme l’âge, le sexe, la profession ou encore le lieu où l’on vit. Vous l’aurez compris, le vin rouge est le chouchou de la plupart des Français et les cuvées de Bordeaux sont les favorites sur l’année 2016 à 2018.

En Occitanie, le vin a une place très importante dans la culture, l’agriculture et l’économie de la région. En effet, c’est le plus grand vignoble mondial de vins d’appellation protégée. Les vignobles du Sud-Ouest s’étendent sur 500 km2 autour de Toulouse, dans l’ancienne région Midi-Pyrénées. Les appellations les plus connues sont celles de Cahors, Gaillac, Madiran, Saint-Mont. La région est surtout connue pour ses vins rouges, vinifiés à partir des cépages Abouriou, Cabernet Franc, et Malbec.

Ceux du Languedoc-Roussillon s'étendent sur 2260 km2 le long de la côte méditerranéenne entre Collioure et Nîmes, en passant par Carcassonne et Montpellier. Les appellations les plus connues sont celles de Corbières, Pic-Saint-Loup, Faugère. Ce vignoble est autant reconnu pour ses vins rouges à base de cabernet-sauvignon, carignan, cinsault, merlot, mourvèdre, grenache et syrah, que pour ses vins blancs vinifié à partir des cépages de la côte du Rhône (marsanne, roussanne, viognier) mais aussi de cépages plus globaux (chardonnay, sauvignon). Sans oublier ses nombreux rosés.

Alors que les vignobles du sud-ouest sont soumis à l’influence océanique et au fameux vent d’autan qui les protège du mildiou, ceux du Languedoc-Roussillon sont davantage soumis à l’influence climatique méditerranéenne. L’encépagement et ces influences climatiques expliquent les différences organoleptiques entre les vins de ces deux « sous-régions ». Pour mieux comprendre, voici la carte de France des vins !

 



Pour ceux qui n’y connaissent rien en vin, pas de problème, il existe plusieurs techniques plutôt simples pour apprendre à reconnaître un bon vin. L’Œnologie est un domaine de spécialiste et de technique, mais pour les amateurs de vins qui souhaitent simplement déguster un bon verre, c’est possible aussi !

Premièrement, il vous faudra observer le vin, ses couleurs, ses reflets et ses ombres. Puis vous pouvez le humer, pour essayer de détecter les arômes et l’acidité qu’il dégage.

Après ces deux étapes d’observation vient le moment de la dégustation, pour ce faire il faut prendre une petite gorgée de vin en bouche, inspirer de l’air par la bouche et l’expirer par le nez pour faire circuler les arômes. Vous pouvez ensuite avaler ou cracher votre gorgée.

Une fois que les sensations vous sont parvenues, vous pouvez remuer délicatement votre verre pour mélanger les particules et libérer le maximum d’arômes et répéter l’opération de dégustation. Ensuite, faites confiance à votre instinct ! Voici quelques vidéos qui pourront vous aider à appliquer cette technique. https://youtu.be/zPFhwbEuCOA

Maintenant que les vins et les techniques de dégustation n’ont plus de secret pour vous, nous vous laissons faire vos expériences et nous dire quel est votre vin préféré. Mais beaucoup de Français vous diront qu’il n’y a rien de tel qu’une bonne planche de fromages pour accompagner son verre de vin, qu’il soit rouge ou blanc. Alors découvrez notre article sur les fromages de France !

 



Retour au blog


Partager cet article

Article précédent Article Suivant